Préserver la démocratie du gouvernement des juges

Préserver la démocratie du gouvernement des juges

Les représentants du Système, qui se réfèrent sans cesse à l’État de droit, prétendent qu’il garantit la liberté des Français. La réalité est cependant très différente, car l’État de droit, c’est le gouvernement des juges, une dérive institutionnelle qui détruit la souveraineté du peuple et compromet la démocratie. Pour Ligne droite, il est donc essentiel de rétablir la séparation des pouvoirs, de remettre la justice à sa place et d’en finir avec la suprématie des juges.

En finir avec la censure idéologique des lois par le Conseil constitutionnel

En finir avec la censure idéologique des lois par le Conseil constitutionnel

Parmi les contre-pouvoirs qui réduisent les prérogatives du gouvernement et du parlement, le Conseil constitutionnel est le plus puissant. Fonctionnant comme un tribunal idéologique, il censure toutes les lois non conformes à la pensée unique. Pour rétablir la démocratie, Ligne droite préconise donc d’instaurer une procédure d’appel des décisions du Conseil constitutionnel qui donne le dernier mot aux Français et à ses représentants.

Libérer la France de la Cour européenne des droits de l’homme

Libérer la France de la Cour européenne des droits de l’homme

La Cour européenne des droits de l’homme représente aujourd’hui une pièce maîtresse dans le gouvernement des juges qui assure la prééminence du pouvoir judiciaire sur le pouvoir politique. Aussi Ligne droite, considérant cette instance comme un danger pour la démocratie et l’indépendance nationale, propose-t-elle que la droite nouvelle au pouvoir invoque l’article 58 de la Convention pour faire sortir la France de cette funeste institution.

Empêcher la justice d’interférer avec l’action de l’exécutif et du législatif

Empêcher la justice d’interférer avec l’action de l’exécutif et du législatif

En France, le pouvoir judiciaire ne se contente plus de faire appliquer la loi mais cherche à la modifier selon ses vues, de même qu’il n’hésite pas à gêner les actions du gouvernement qui ne lui conviennent pas. Ligne droite dénonce cette situation qui met en cause la démocratie et la souveraineté du peuple. Aussi la droite nouvelle devra-t-elle rétablir la stricte séparation des pouvoirs entre le judicaire d’une part le législatif et l’exécutif de l’autre.

La nécessité de rendre du pouvoir au pouvoir

La nécessité de rendre du pouvoir au pouvoir

Si la droite nouvelle arrivait aujourd’hui au pouvoir, paralysée par le Système, elle n’aurait pas la puissance politique nécessaire à la mise en œuvre de son projet. Pour Ligne droite, sa première priorité devrait donc être de rétablir la prééminence du pouvoir politique. Pour cela, il faut qu’il se libère de la pensée unique, mette un terme au gouvernement des juges, desserre le carcan du pouvoir médiatique et reprenne de l’autonomie à l’égard de Bruxelles.