L’état du pays

Menaces sur notre identité, nos valeurs et notre prospérité

La France est menacée. Le libre-échangisme mondial entraîne désindustrialisation, appauvrissement et chômage. L’immigration conduit à une colonisation inversée encore aggravée par l’islamisation. Enfin la déconstruction des valeurs ébranle notre civilisation, provoque l’autoculpabilisation et conduit à un individualisme radical. Cette triple agression résulte de l’idéologie du Système qui régit notre pays avec l’appui de l’Europe de Bruxelles et des milieux financiers soumettant les Français à un totalitarisme larvé.

Notre pays connaît un processus d’islamisation qui pourrait être fatal

Notre pays connaît un processus d’islamisation qui pourrait être fatal

Portés par leur dynamisme migratoire et démographique, les musulmans présents en France multiplient les revendications dans le but de vivre sur notre sol comme en terre d’islam. Une situation inquiétante que les responsables du Système ont délibérément laissée s’installer. Aujourd’hui, ils semblent avoir baissé les bras face à la montée de l’islam. Résultat : notre pays subit un processus d’islamisation qui pourrait le conduire au pire.

Nos valeurs sont sapées par une entreprise idéologique de déconstruction

Nos valeurs sont sapées par une entreprise idéologique de déconstruction

Notre identité civilisationnelle n’est pas seulement menacée par les flux migratoires, elle est également compromise par l’idéologie du Système. Celle-ci se manifeste par une entreprise de déconstruction, qui prétend libérer l’homme des normes traditionnelles et qui pour ce faire cherche à les détruire. Mais elle s’exprime aussi par un relativisme militant qui considère que tout se vaut, et qui, à ce titre, délégitime toutes nos valeurs.

Le féminisme militant accentue le processus de déconstruction des valeurs

Le féminisme militant accentue le processus de déconstruction des valeurs

Le féminisme est aujourd’hui allé au-delà de ses revendications sur l’égalité des droits pour devenir un agent de déconstruction des valeurs de notre civilisation. En même temps qu’il nie la dimension maternelle de la nature féminine, il cherche à émasculer les hommes et, ce faisant, à déstabiliser la société. Utilisant l’argument égalitariste pour subvertir la nation, le féminisme combat la famille et participe au suicide démographique de notre peuple.

La culture de la repentance affaiblit le mental de la nation

La culture de la repentance affaiblit le mental de la nation

Depuis quelques décennies maintenant, les dirigeants de la France, devenus des adeptes de la repentance collective, recherchent dans son passé tous les épisodes susceptibles d’être utilisés pour la culpabiliser. Une telle démarche ne peut qu’altérer notre identité, développer la haine collective de soi et désagréger la communauté nationale. Profondément malsaine, la pratique incessante de la repentance affaiblit le mental de la nation.

L’immigration de peuplement conduit à une catastrophe civilisationnelle

L’immigration de peuplement conduit à une catastrophe civilisationnelle

L’oligarchie ne cesse de nous vanter les mérites des immigrés. Mais l’immigration est massive, elle ne s’assimile pas, elle provoque un éclatement territorial et culturel et mène à l’islamisation de notre pays. Bref, elle change la France et conduit les Français à ne plus se sentir chez eux dans leur propre pays. L’immigration de peuplement est peut-être une chance pour les immigrés, mais c’est une catastrophe civilisationnelle pour la France et pour l’Europe.

Le chaos mondialiste provoque appauvrissement, inégalités et précarité

Le chaos mondialiste provoque appauvrissement, inégalités et précarité

Le libre-échangisme mondialiste que préconisent les tenants du Système n’a pas provoqué les effets bénéfiques qu’ils avaient pourtant promis. Il est à l’origine de la désindustrialisation, du chômage de masse, de la détérioration des services publics et de l’explosion de la fiscalité. Il a accentué les inégalités sociales, augmentant le nombre de pauvres et fragilisant les classes moyennes et cela pour le seul bénéfice des pays émergents et des affidés du parti de Davos.

Les Français subissent un totalitarisme mou qui compromet leurs libertés

Les Français subissent un totalitarisme mou qui compromet leurs libertés

Le Système qui s’est imposé en Occident, et singulièrement en Europe de l’Ouest, depuis la chute du communisme, incarne une forme singulière de totalitarisme : le totalitarisme mou qui s’exerce au nom de la « libération » de l’homme prônée par l’idéologie néolibérale et libertaire de l’oligarchie. Les Français sont donc victimes d’une supercherie qui déconstruit leur société, les plonge dans le chaos et leur fait subir une forme larvée de répression.

L’hégémonie culturelle américaine obère l’identité de la France

L’hégémonie culturelle américaine obère l’identité de la France

La puissance impériale américaine s’exprime aussi par une volonté de domination culturelle. La France comme ses voisins du vieux continent doit donc faire face à une offensive savamment orchestrée, visant à conditionner ses citoyens, à placer ses dirigeants sous influence et plus globalement à américaniser sa société. Et ce processus dont beaucoup n’ont pas conscience transforme notre nation, compromet son indépendance et obère son identité.

Avec le Vivre ensemble, le Système a-t-il renoncé à la France ?

Avec le Vivre ensemble, le Système a-t-il renoncé à la France ?

« Vivre ensemble », tel est le nouveau mot d’ordre du Système et de ses porte-parole politiques et médiatiques. Face aux problèmes de cohabitation engendrés par l’immigration, face à la pression identitaire de l’islam, le Vivre ensemble qui exige que chacun s'adapte à l'autre, est la nouvelle réponse de nos dirigeants. La question qui se pose alors est de savoir s’ils sont conscients que la logique de ce concept aboutit à la création d’un nouveau pays en lieu et place de la France.

La France est soumise à un Système oligarchique qui détruit la démocratie

La France est soumise à un Système oligarchique qui détruit la démocratie

Aujourd'hui le pouvoir ne vient plus du peuple, il a été confisqué par un Système qui impose son idéologie politiquement correcte. Véhiculée par des médias omnipotents, voulue par le grand patronat mondialisé, défendue par le pouvoir judiciaire, mise en œuvre par l'administration et les eurocrates de Bruxelles, cette pensée unique est portée par une oligarchie toute puissante. La démocratie comme la liberté sont dès lors menacées.