Fraternité

Des idées-forces pour rétablir la cohésion nationale

Le mondialisme conduit à l’appauvrissement des Français et au fractionnement de la France en trois blocs : l’oligarchie et ses affidés qui profitent de la situation, les immigrés soutenus par les premiers et la classe moyenne et populaire que le Système maltraite. Aussi, pour rétablir la cohésion nationale, faut-il mettre en cause l’ultralibéralisme international et donner la priorité aux classes moyennes et populaires. Il convient pour cela de remettre les minorités à leur place et de suivre une politique sociale plus équilibrée qui consolide la sécurité sociale et réduise les prestations d’assistance dans le but que chacun puisse vivre sans aide des seuls fruits de son travail.

Mettre un terme à la fragmentation de la France

Mettre un terme à la fragmentation de la France

La mise en œuvre de l’idéologie libre-échangiste et immigrationniste a eu pour effet de fragmenter la société française. L’oligarchie s’est coupée du reste de la population, les catégories issues de l’immigration vivent sur notre sol sans attaches avec la nation. Quant aux classes populaires et moyennes, bien que majoritaires, elles sont marginalisées. Une évolution que Ligne droite entend combattre par une grande politique sociale en leur faveur.

Enrayer le processus d’appauvrissement des Français

Enrayer le processus d’appauvrissement des Français

Le mondialisme a provoqué une perte de richesse significative, en partie camouflée par le recours à l’endettement. Cette politique qui trouve aujourd’hui ses limites conduit le Système, qui ne veut pas renoncer à l’ultralibéralisme international, à organiser l’appauvrissement du pays. Pour enrayer cette logique délétère, Ligne droite préconise une politique alternative de régulation aux frontières de l’Europe et de réindustrialisation du continent.

Privilégier les classes moyennes pour redonner corps au peuple français

Privilégier les classes moyennes pour redonner corps au peuple français

Aujourd’hui, dans notre pays, le peuple semble avoir disparu. Il ne reste plus qu’une société, au demeurant fragmentée et divisée, dont les composantes les plus visibles semblent ignorer la France. Pour redonner corps au peuple français, Ligne droite préconise de sortir les classes moyennes et populaires de la marginalité dans laquelle le Système les enferme. Elles constituent la majorité silencieuse, elles incarnent le peuple, elles doivent être à nouveau prioritaires.

Permettre à chacun de vivre décemment des fruits de son travail

Permettre à chacun de vivre décemment des fruits de son travail

Alors que la Sécurité sociale est un système d’assurance et de prévoyance sain qui subordonne la prestation à une cotisation, le principe de l’assistanat crée pour beaucoup une situation de dépendance et d’oisiveté dommageable tant au plan individuel que collectif. Aussi l’objectif d’une vraie politique sociale devrait viser, selon Ligne droite, à libérer les personnes de l’assistanat pour leur permettre de vivre décemment des fruits de leur travail.