Le positionnement

À droite contre le Système et le mondialisme, pour l’identité, la nation et l’Europe

Attachée à notre identité, la droite nouvelle doit se positionner face au mondialisme et revendiquer son appartenance à la droite contre un Système lui-même clairement ancré à gauche. Elle doit s’affirmer comme le défenseur de notre nation mais aussi de notre civilisation européenne. Hostile à la pensée unique, la droite nouvelle doit s’afficher comme l’alternative au Système qu’elle veut écarter pour reconstruire notre pays. Car la droite nouvelle est une force de gouvernement et doit donc dépasser le populisme, rechercher le soutien du peuple et l’union à droite.

Pour l’identité face au mondialisme

Pour l’identité face au mondialisme

Le clivage gauche/droite n’a pas disparu, il a changé de nature et porte désormais non plus sur la question de la propriété des moyens de production, mais sur celle de l’identité. Et dans cet antagonisme, c’est la Nouvelle Gauche de Macron qui incarne l’idéologie internationaliste. Aussi la droite nouvelle doit-elle se positionner clairement à droite comme défenseur de notre identité face aux différentes formes que prend la menace mondialiste.

À l’écoute du peuple, pas des médias

À l’écoute du peuple, pas des médias

La droite de gouvernement a perdu la confiance de son électorat car elle s’est soumise à la dictature politiquement correcte de la médiacratie. Une médiacratie coupée du peuple qui n’informe plus mais qui sert le Système. La droite nouvelle ne doit donc pas tomber dans cette erreur et Ligne droite estime en conséquence qu’il lui faut se positionner contre le pouvoir médiatique, en soutien du peuple et à l'écoute des Français.

La nation, mais aussi la civilisation

La nation, mais aussi la civilisation

La nation est en danger et il faut la protéger. Mais, dans le monde multipolaire d’aujourd’hui, ce n’est qu’en constituant un pôle de puissance que la France et les nations européennes pourront défendre leur commune civilisation et s’assurer un avenir digne de leur histoire. Aussi Ligne droite estime-t-elle indispensable que la droite nouvelle se positionne comme une force attachée non seulement à la France mais aussi à l’Europe et à sa civilisation.

Incarner l’alternative au Système

Incarner l’alternative au Système

Le Système incarne aujourd’hui à travers la Nouvelle Gauche, les médias, la justice et le grand patronat, le pouvoir réel dans notre pays. Informel et invisible, il entraîne la France sur la voie tracée par son idéologie ultralibérale, mondialiste et déconstructiviste. La droite nouvelle, qui représente la seule véritable opposition à cette entreprise politique délétère, doit donc, selon Ligne droite, se positionner comme l’alternative au Système.

À droite contre le Système

À droite contre le Système

La droite et la gauche existent toujours et le fait que l’opposition entre libéraux et collectivistes ait pratiquement disparu ne doit pas dissuader la droite nouvelle de se positionner clairement à droite. Si en effet l’antagonisme d’ordre économique entre les partis s’est estompé, rien cependant ne permet de conclure à la disparition du clivage droite gauche car ce dernier existe de façon permanente sur plusieurs questions fondamentales qui n’ont rien de conjoncturel.

L’identité avant la souveraineté

L’identité avant la souveraineté

Comme l’observait Alexandre Soljenitsyne, il est plus grave pour un peuple de perdre son identité que sa souveraineté : celle-ci étant de nature politique, on peut toujours la recouvrer. En revanche, si un peuple perd son identité, il disparaît tout simplement. Aussi, pour Ligne droite, l’impératif d’identité doit-il passer avant celui de souveraineté. Et la droite nouvelle doit se positionner, non comme souverainiste, mais comme défenseur de notre identité.

Oui aux accords entre les droites

Oui aux accords entre les droites

L’interdit lancé pour empêcher la droite dite républicaine de passer des accords électoraux avec la droite dite nationale a durablement servi la gauche et le Système. Aujourd’hui, sur les ruines laissées à droite par l’élection présidentielle, l’annonce d’accords électoraux pour battre la Nouvelle Gauche pourrait amorcer la rénovation de la droite. Ligne droite préconise en tout cas que la droite nouvelle s'affiche favorable à de tels accords.

Construire au-delà du populisme

Construire au-delà du populisme

Le populisme a le vent en poupe en Europe et suscite partout des débats passionnés. Ligne droite, pour sa part, voit dans ce phénomène un symptôme intéressant à prendre en compte mais non un modèle politique à imiter. La droite nouvelle doit en effet représenter le peuple dans ses différentes composantes, depuis les classes populaires jusqu’aux classes dirigeantes et séduire une partie des élites afin de réunir les compétences pour gouverner.