Nous connaître
La lettre de Ligne Droite
Nous écrire
À LA UNE
  • Pour une Europe puissance

    Les nations d’Europe doivent créer une Union nouvelle qui rende aux États l’essentiel de leurs prérogatives pour se consacrer à l’identité, à l’indépendance et à la puissance collective des peuples européens. Dirigée, selon le principe confédéral, par les seuls États membres, cette Union stopperait l’immigration et créerait une alliance militaire européenne qui la libèrerait de la tutelle américaine. Elle régulerait par ailleurs les échanges économiques à ses frontières et réindustrialiserait le continent tout en faisant de l’euro une monnaie qui serve l’Europe comme le dollar sert les États-Unis.

  • Faire face
    au choc des civilisations

    Nombreux sont ceux qui ignorent la dimension multipolaire du monde d’aujourd’hui et rejettent l’idée même du choc des civilisations. Cet antagonisme constitue pourtant une réalité incontournable du XXIe siècle qui voit les grandes puissances émergentes s’opposer à l’Europe, la civilisation qui les a dominées et qui continue aujourd’hui à leur donner des leçons. Elles le font à travers l’immigration, le terrorisme, la concurrence économique sauvage ou la colonisation culturelle et, ce faisant, menacent la survie même de l’Europe.

  • A l’heure du choc des civilisations, affirmer la dimension européenne de notre identité

    Affirmer la dimension européenne
    de notre identité

    Dans le monde multipolaire d’aujourd’hui, la sauvegarde de la civilisation européenne devient un impératif majeur. C’est pourquoi Ligne droite estime essentiel que la droite nouvelle soit porteuse d’une vision de notre identité qui aille au-delà de la nation française pour prendre en compte sa dimension européenne. Une vision qui devrait se concrétiser par la volonté d’instaurer une préférence civilisationnelle et de susciter l’émergence d’un patriotisme européen.

  • Dans le monde multipolaire d’aujourd’hui, ériger l’Europe en un pôle de puissance

    Ériger l’Europe
    en un pôle de puissance

    Dans le monde actuel dominé par les grandes puissances civilisationnelles, les anciennes nations d’Europe ne sont plus en mesure de s’imposer. Quant à l’organisation de Bruxelles qui les rassemble, loin de les renforcer, elle les dissout et les désarme. Aussi Ligne droite considère-t-elle comme essentiel d’ériger l’Europe en un pôle de puissance qui rendrait aux peuples européens leur indépendance et leur souveraineté collective.

  • Créer une Europe confédérale qui incarne et défende notre civilisation

    À la différence des souverainistes nostalgiques, Ligne droite ne voit pas d’avenir dans la reconstitution des nations souveraines d’autrefois. Elle estime au contraire que l’Europe puissance constitue le seul moyen pour les Européens de ne pas voir disparaître leur civilisation. C’est pourquoi Ligne droite préconise de refonder l’Europe pour en faire une confédération au service de l’identité, de la souveraineté, de la sécurité et de la prospérité de tous les Européens.

  • Une nouvelle Union axée sur l’identité, l’indépendance et la sécurité de l’Europe

    La nouvelle Europe que Ligne droite appelle de ses vœux doit être dotée de compétences radicalement inverses de celles de l’Europe bruxelloise. Les attributions actuelles de l’Union doivent en effet, pour l’essentiel, être rendues aux États, permettant ainsi à la nouvelle Union de se concentrer sur les grandes priorités essentielles à notre avenir qui touchent à l’identité, à l’indépendance et à la puissance de l’Europe.

  • Une Europe qui rétablit ses frontières pour arrêter l’immigration

    L’immigration qui submerge l’Europe est encouragée par Bruxelles ainsi que par plusieurs États membres comme l’Allemagne. Ligne droite préconise de mettre un terme à cette absurdité en exigeant que l’Europe se protège de l’immigration. Une politique au demeurant parfaitement réalisable à condition de défendre les frontières extérieures de l’Union, d’agir dans les pays d’émigration pour tarir les flux et de diminuer pour les migrants l’attrait social de l’Europe.

  • Une Europe qui assure son indépendance par une alliance militaire se substituant à l’Otan

    Depuis l’effondrement du bloc soviétique, l’Otan n’a plus pour seule fonction que d’asseoir la tutelle américaine sur le vieux continent. Pour devenir un pôle de puissance indépendant et souverain, l’Europe doit donc se doter d’un instrument militaire autonome. Ligne droite propose en conséquence que les nations membres de l’Union sortent de l’Otan et nouent entre elles une alliance militaire européenne.

  • Une Europe qui défend son économie par des écluses douanières

    L’Europe bruxelloise, en supprimant tous les obstacles aux échanges commerciaux entre l’Union et le monde extérieur a provoqué des délocalisations en nombre, un chômage de masse et un processus d’appauvrissement. Ligne droite considère en conséquence que la nouvelle Union doit suivre une voie inverse et mener une politique commerciale combative fondée sur une régulation des échanges commerciaux à ses frontières.

  • Une Europe
    qui réindustrialise le continent

    L’ultralibéralisme international, a provoqué un phénomène de désindustrialisation facteur d’appauvrissement et de chômage. Ligne droite, qui s’oppose à la poursuite de ce processus mortifère, considère qu’après avoir instauré une régulation des échanges à ses frontières, l’Europe doit mener une politique volontariste de réindustrialisation passant par la relocalisation des usines et la constitution d’au moins un grand groupe européen par secteur

  • Faire de la France l’artisan
    de la transformation de l’Europe

    Placée au cœur du continent, la France occupe une position géopolitique tellement centrale qu’on ne peut imaginer l’Europe sans elle. À la fois maritime et continentale, elle fait aussi le lien entre les pays du Nord et ceux du Sud. Aussi Ligne droite considère-t-elle que notre nation est la mieux placée pour être le catalyseur du projet d’Europe puissance. Un projet qu’elle doit porter avec détermination et qui doit devenir l’une de ses grandes ambitions collectives.

  • Pour tout savoir sur l’initiative
    du groupe Ligne droite

    Nous connaître : le groupe Ligne droite poursuit son travail. Le logiciel qu’il entend proposer à la droite est arrivé à maturité et de très nombreux textes sont d’ores et déjà mis en ligne. Pour en comprendre la logique et l’articulation, une page spéciale est disponible. On y trouvera le corpus complet ainsi que des synthèses, des résumés, des précisions sur les novations politiques de Ligne droite et sur ses textes les plus fondateurs.

Sur le champ de ruines politique laissé par la présidentielle, le groupe Ligne droite a entrepris de construire le logiciel de la droite nouvelle qu’attendent les Français pour rendre un avenir à notre civilisation.
LES TEXTES DU LOGICIEL
Une Europe confédérale libérée de la bureaucratie et dirigée par les États

Une Europe confédérale libérée de la bureaucratie et dirigée par les États

À la différence des souverainistes nostalgiques, Ligne droite ne voit pas d’avenir dans la reconstitution des nations souveraines d’autrefois. Elle estime au contraire que l’Europe puissance constitue le seul moyen pour les Européens de ne pas voir disparaître leur civilisation. C’est pourquoi Ligne droite préconise de refonder l’Europe pour en faire une confédération au service de la souveraineté, de la sécurité et de la prospérité de tous les Européens.
Une Europe qui défend ses frontières et se protège de l’immigration

Une Europe qui défend ses frontières et se protège de l’immigration

L’immigration qui submerge l’Europe est encouragée par Bruxelles ainsi que par plusieurs États membres comme l’Allemagne. Ligne droite préconise de mettre un terme à cette absurdité en exigeant que l’Europe se protège de l’immigration. Une politique au demeurant parfaitement réalisable à condition de défendre les frontières extérieures de l’Union, d’agir dans les pays d’émigration pour tarir les flux et de diminuer pour les migrants l’attrait social de l’Europe.
Une Europe qui protège son économie par des écluses douanières

Une Europe qui protège son économie par des écluses douanières

L’Europe bruxelloise, en supprimant tous les obstacles aux échanges commerciaux entre l’Union et le monde extérieur a provoqué des délocalisations en nombre, un chômage de masse et un processus d’appauvrissement. Ligne droite considère en conséquence que la nouvelle Union doit suivre une voie inverse et mener une politique commerciale combative fondée sur une régulation des échanges commerciaux à ses frontières.
Une alliance militaire européenne qui se substitue à l’Otan

Une alliance militaire européenne qui se substitue à l’Otan

Depuis l’effondrement du bloc soviétique, le maintien et même l’élargissement de l’Otan n’a plus pour seule fonction que d’asseoir la tutelle américaine sur le vieux continent. Pour devenir un pôle de puissance indépendant et souverain, l’Europe doit se doter d’un instrument militaire autonome. Ligne droite propose donc que les nations membres de l’Union sortent de l’Otan et nouent entre elles une alliance militaire européenne.
Un euro au service de la puissance économique européenne

Un euro au service de la puissance économique européenne

L’euro peut susciter de légitimes interrogations au regard de la théorie économique. Mais ce serait une grave erreur politique de l’abandonner plus de quinze ans après sa mise en circulation. Ligne droite considère en conséquence qu’il faut conserver l’euro mais en changer radicalement la gestion afin d’en faire un instrument de la puissance européenne, qui serve les économies du vieux continent comme le dollar sert l’économie américaine.
Une Europe aux compétences centrées sur les grandes priorités

Une Europe aux compétences centrées sur les grandes priorités

La nouvelle Europe que Ligne droite appelle de ses vœux doit être dotée de compétences radicalement inverses de celles de l’Europe bruxelloise. Les attributions actuelles de l’Union doivent en effet, pour l’essentiel, être rendues aux États, permettant ainsi à la nouvelle Union de se concentrer sur quelques grandes priorités que Bruxelles délaisse actuellement, comme celles visant à l’indépendance et à la puissance de l’Europe.
Agir en conformité avec la nature profonde du politique

Agir en conformité avec la nature profonde du politique

Parmi les causes qui expliquent la crise du politique dans notre pays, il y a sans conteste la méconnaissance de la nature profonde du politique. Une méconnaissance qui touche la population tout entière, mais qui affecte aussi ceux qui s’engagent en politique, qu’ils soient simples adhérents ou élus. Ligne droite estime donc nécessaire que les militants de la droite nouvelle soient initiés à ce qui fait la spécificité du politique et donc à sa nature profonde.
Observer les règles de l'efficacité du combat politique

Observer les règles de l’efficacité du combat politique

La politique est un domaine très spécifique qui répond à ses propres impératifs. On ne pratique pas en effet la politique comme on exerce une activité dans une entreprise ou dans une administration. La politique obéit à des règles propres, différentes de celles des autres secteurs de la vie sociale. Ligne droite estime donc important que, pour être efficaces, les militants de la droite nouvelle les connaissent et les appliquent.
Éviter les dérives opportuniste, gestionnaire ou sectaire

Éviter les dérives opportuniste, gestionnaire ou sectaire

Dans leur engagement pour la France et l'Europe, les militants et les cadres de la droite nouvelle doivent adopter une attitude exemplaire. Ils doivent se garder de la dérive opportuniste qui discrédite l’engagement politique, mais aussi ne pas céder à la dérive gestionnaire qui le rend inutile ou à la dérive sectaire qui le marginalise. L’engagement politique au sens élevé du terme doit être désintéressé, porté par des idées et capable d’agir sur le réel.
Affaiblir les médias en révélant au public leurs techniques de désinformation

Affaiblir les médias en révélant au public leurs techniques de désinformation

Les Français le savent, les médias pratiquent la désinformation et la manipulation. Leurs méthodes sont cependant assez subtiles pour tromper nos compatriotes, même lorsqu’ils sont circonspects. Aussi serait-il nécessaire de les informer sur les techniques employées par les désinformateurs afin qu’ils puissent les décrypter. Ligne droite estime dès lors souhaitable que les militants de la droite nouvelle s’attèlent à cette tâche auprès des Français.
Un nouvel ordre multipolaire fondé sur la régulation

Un nouvel ordre multipolaire fondé sur la régulation

La notion de communauté internationale, très utilisée par les diplomates occidentaux, n’est qu’un artifice pour légitimer la politique étrangère des États-Unis souvent contraire aux intérêts européens. Aussi notre pays devrait-il, selon Ligne droite, contester l’organisation actuelle des relations internationales et œuvrer à un « nouvel équilibre planétaire » ancré dans le monde multipolaire d’aujourd’hui et axé sur la régulation des échanges.
Une diplomatie axée non sur le moralisme mais sur le droit des peuples

Une diplomatie axée non sur le moralisme mais sur le droit des peuples

La diplomatie française tient souvent un discours moralisateur qui débouche parfois sur l’ingérence, voire sur l’intervention militaire. Une politique qui peut conduire à des impasses quand ce n’est pas à des désastres. Ligne droite estime que la France doit donc proscrire ces pratiques et afficher une attitude de respect à l’égard des autres nations, respect de leur indépendance, respect de leur identité et respect de leur mode de gouvernement.
Une politique étrangère qui privilégie le bilatéral plutôt que le multilatéral

Une politique étrangère qui privilégie le bilatéral plutôt que le multilatéral

Un débat s’est instauré dans les enceintes diplomatiques sur la question du multilatéralisme. Un sujet qui n'a rien de technique, car il correspond à des enjeux majeurs concernant la souveraineté et l’indépendance des nations. Aussi, Ligne droite dénonce-t-elle le multilatéralisme comme un instrument de la globalisation qui a servi en outre à assoir la domination américaine. Elle préconise au contraire une politique étrangère fondée sur un réseau d’alliances bilatérales.
L’Europe, non plus vassale mais partenaire d'égal à égal avec les États-Unis

L’Europe, non plus vassale mais partenaire d’égal à égal avec les États-Unis

En dépit de leur appartenance originelle à une même civilisation, les relations entre l’Europe et les États-Unis sont humiliantes pour le vieux continent et doivent être revues. Les Américains poursuivent en effet des buts qui sont de moins en moins compatibles avec les intérêts européens. Aussi, pour retrouver son indépendance et s’ériger en pôle de puissance, l’Europe doit-elle s’affranchir de la tutelle américaine et instaurer avec les États-Unis une relation d’égal à égal.
Russie : en finir avec la guerre froide

Russie : en finir avec la guerre froide

Pour les États-Unis et l’Otan, tout se passe comme si le bloc soviétique ne s’était pas effondré et qu’il faille maintenir une stratégie agressive à l’égard de la Russie. Or cette politique s’oppose aux intérêts stratégiques et civilisationnels des Européens et menace la paix sur le vieux continent. Aussi Ligne droite estime nécessaire que la droite nouvelle mette un terme à cette prolongation artificielle de la guerre froide et que des liens privilégiés soient au contraire tissés avec la Russie..
Il faut reconstruire Notre-Dame comme il faut reconstruire la France

Il faut reconstruire Notre-Dame comme il faut reconstruire la France

Notre-Dame de Paris est l’expression flamboyante de notre identité et de notre existence pérenne à travers les siècles. Dès lors de deux choses l’une : ou l’incendie qui l’a ravagé restera dans l’histoire comme le signe de l’effondrement de la France, ou la reconstruction rapide et spectaculaire de la cathédrale par une volonté inflexible de l’Etat et un puissant soutien populaire fera de cet évènement le symbole de la volonté des Français de renaître.
Une écologie de civilisation en lieu et place de l’écologisme punitif

Une écologie de civilisation en lieu et place de l’écologisme punitif

L’écologisme punitif fait partie intégrante de l'idéologie du politiquement correct. Il tire en effet prétexte du réchauffement climatique pour faire avancer les projets mondialistes et déconstructivistes du Système. Face à cette manipulation, Ligne droite préconise une écologie de civilisation capable de protéger notre environnement des excès de l’ultralibéralisme international comme de sauvegarder l’humanité dans toute sa diversité.
La science, seule réponse aux défis écologiques

La science, seule réponse aux défis écologiques

Face aux problèmes bien réels que posent le développement des pollutions et la raréfaction des ressources, les écologistes voudraient imposer une espèce de retour vers le passé. Rien n’est plus absurde, car les atteintes à l'environnement résultent davantage des effets de masse que du choix des techniques utilisées. Aussi Ligne droite considère-t-elle que la solution doit venir du progrès scientifique et que l’Europe doit s’affirmer comme leader mondial dans ce domaine.
Loading...
LE PROJET

Le grand changement

Pour prendre connaissance en quelques minutes du projet global que propose Ligne droite pour la France et l’Europe.

Pour en savoir plus
L'OBJECTIF

Une ligne politique
de référence
pour la droite nouvelle

Depuis le printemps 2017, la droite est un champ de ruines et doit se refonder. Car notre pays a besoin d’une droite nouvelle, visionnaire, forte et audacieuse, qui s’affranchisse de la pensée unique. Sans attendre qu’elle émerge sur la scène publique, nous entreprenons avec Ligne droite de définir le logiciel qui devrait l’animer.

Pour en savoir plus
LA MÉTHODE

Une initiative en mouvement

Le logiciel politique que propose Ligne droite est en cours de rédaction. Les textes constitutifs, une fois écrits, diffusés et introduits dans le site, viennent, tel un puzzle, définir peu à peu la ligne politique que nous proposons. Aussi ce site est-il en construction. Les quelques deux cents textes prévus sont mis en ligne progressivement mais à un rythme soutenu.

Pour en savoir plus
LES TEXTES FONDATEURS

Des clefs pour sauvegarder notre civilisation

Certains textes du logiciel de Ligne droite revêtent une importance toute particulière en raison de leur capacité à inverser les évolutions funestes qui accablent notre pays. Ils constituent autant de clefs qui devraient permettre à la droite nouvelle de sauvegarder nos valeurs de civilisations .

Pour en savoir plus
LES NOVATIONS POLITIQUES

Les idées-forces pour rendre un avenir à notre peuple

Le logiciel de Ligne droite présente de nombreuses innovations idéologiques et politiques par rapport au discours tenu par la «droite républicaine » comme par la « droite nationale ». Notre démarche rejette en effet les positions politiquement correctes ainsi que celles qui se fondent sur la nostalgie du passé. Car notre objectif est de doter la droite nouvelle des moyens de rendre un avenir à notre peuple.

Pour en savoir plus
LE CORPUS COMPLET

Une synergie entre tradition et modernité

Tous les textes du groupe Ligne droite définissent les principes fondateurs d’une politique alternative pour la France et l’Europe qui soit fidèle à notre identité et à nos valeurs tout en s’appuyant sur les réalités du monde d’aujourd’hui. Une synergie bénéfique entre nos traditions et la modernité qui fait la force de la ligne droite que nous voulons tracer.

Pour en savoir plus
LA SYNTHESE DES RUBRIQUES

Le logiciel qui amènera nos idées au pouvoir

Le travail du groupe Ligne droite aborde tous les aspects de l’action politique qui devrait être celle de la droite nouvelle pour conquérir le pouvoir. Au delà de la vision qu’elle devrait incarner et des ambitions collectives qu’elle devrait proposer, le logiciel définit le positionnement, la stratégie et les idées forces qui devraient être les siennes ainsi que les grandes lignes de l’action militante à mener, du langage à tenir et de la méthode gouvernementale à suivre.

Pour en savoir plus
LA LISTE DES ARTICLES

Une vision pour la France et l’Europe

Pour nous, la politique ne se limite pas à gérer la situation des différentes catégories sociales, elle doit d’abord se préoccuper du destin de notre nation et de notre civilisation. Aussi, le logiciel de Ligne droite n’a-t-il rien d’un programme sans âme. Il se fonde sur une vision géopolitique et historique de l’avenir de la France et de l’Europe et propose à notre peuple de grandes ambitions collectives.

Pour en savoir plus
QUI SOMMES-NOUS ?

Des Français qui refusent le déclin

Le groupe Ligne droite rassemble des Françaises et des Français issus des milieux de l’entreprise et des professions libérales comme de la haute administration. Certains d’entre nous sont engagés dans l’action politique, d’autres non, mais, tous, nous partageons la même passion de la France et de l’Europe.

Pour en savoir plus
NOS MESSAGES

Lorsque Ligne droite
s’adresse aux “ligneurs”

Certains lecteurs assidus de Ligne droite  reprochent à notre groupe de ne pas être assez communiquant. La raison en est que nous voulons être connus pour nos idées et non pour notre communication car l’important est le logiciel que nous construisons. Lorsque nous avons des messages à faire passer c’est donc pour dresser le bilan de notre travail et pour mieux expliciter notre démarche.

pour en savoir plus