La vision géopolitique

Retrouver identité, valeurs et puissance à travers l’Europe

Nous vivons aujourd’hui dans un monde multipolaire marqué par le choc des civilisations où les puissances émergentes sont loin d’être bienveillantes à l’égard de l’Europe. Notre civilisation est dès lors menacée sur notre sol comme à l’échelle internationale par cet antagonisme civilisationnel que se manifeste à travers l’immigration, le terrorisme islamique, la guerre économique et la volonté expansionniste et revancharde des nouvelles puissances. C’est pourquoi il faut, selon Ligne droite, prendre conscience de la dimension européenne de notre identité et ériger l’Europe en un pôle de puissance. Une nouvelle Union doit être fondée qui tourne le dos aux pratiques actuelles de Bruxelles pour se consacrer à l’indépendance, à la puissance et à l’identité collective des nations d’Europe.

Faire face au choc des civilisations
Comprendre que le choc des civilisations est une menace pour l’Europe

Comprendre que le choc des civilisations est une menace pour l’Europe

Beaucoup n’ont pas pris en compte la dimension multipolaire du monde d’aujourd’hui et rejettent l’idée même du choc des civilisations. Ligne droite considère au contraire cet antagonisme comme une réalité incontournable qui voit la plupart des civilisations mondiales s’opposer à l’Europe. Avec l’immigration, le terrorisme, la concurrence économique sauvage ou la colonisation culturelle, elles menacent la survie même de notre civilisation.

A l’heure du choc des civilisations, affirmer la dimension européenne de notre identité
À l’heure du choc des civilisations, affirmer la dimension européenne de notre identité

À l’heure du choc des civilisations, affirmer la dimension européenne de notre identité

Alors que le monde multipolaire qui caractérise le XXIe siècle provoque un choc des civilisations entre les grandes puissances dominantes qui menace l'Europe, la sauvegarde de la civilisation européenne devient un impératif majeur. C’est pourquoi Ligne droite estime essentiel de prendre en compte la dimension européenne de notre identité, d’instaurer une préférence civilisationnelle et de susciter l’émergence d’un patriotisme européen.

Un nouvel ordre multipolaire fondé sur la régulation

Un nouvel ordre multipolaire fondé sur la régulation

La notion de communauté internationale, très utilisée par les diplomates occidentaux, n’est qu’un artifice pour légitimer la politique étrangère des États-Unis souvent contraire aux intérêts européens. Aussi notre pays devrait-il, selon Ligne droite, contester l’organisation actuelle des relations internationales et œuvrer à un « nouvel équilibre planétaire » ancré dans le monde multipolaire d’aujourd’hui et axé sur la régulation des échanges.

Dans le monde multipolaire d’aujourd’hui, ériger l’Europe en un pôle de puissance
Dans le monde multipolaire d’aujourd’hui, ériger l’Europe en un pôle de puissance

Dans le monde multipolaire d’aujourd’hui, ériger l’Europe en un pôle de puissance

Dans le monde multipolaire du XXIe siècle, dominé par les grandes puissances civilisationnelles, les anciennes nations d’Europe ne sont plus en mesure de s’imposer. Quant à l’organisation de Bruxelles qui les rassemble, loin de les renforcer, elle les dissout et les désarme. Aussi Ligne droite considère-t-elle comme essentiel d’ériger l’Europe en un pôle de puissance qui rendrait aux peuples européens leur indépendance et leur souveraineté collective.

Organiser l’Europe pour promouvoir son indépendance, son identité et sa puissance

Organiser l’Europe pour promouvoir son indépendance, son identité et sa puissance

L’Europe bruxelloise est une machine kafkaïenne qui se préoccupe de tout ce que les États pourraient gérer seuls alors qu’elle délaisse les missions qu’ils ne sont plus en mesure d’exercer isolément. Ligne droite estime que l’Union devrait en conséquence se consacrer aux grands objectifs qui permettront d'ériger l'Europe en un pôle de puissance et qui concernent l’indépendance, la sécurité et l’identité de l’Europe et des nations qui la composent.

Prendre en compte l’impératif de puissance

Prendre en compte l’impératif de puissance

La puissance n’est pas politiquement correcte et le Système la refuse tant pour la France que pour l’Union européenne. Pourtant, la puissance est un principe vital profondément bénéfique qui offre aux nations la sécurité, l’indépendance, la souveraineté et la liberté en même temps que la vitalité et l’expansion. Pour assurer l’avenir de la France et des autres nations européennes, Ligne droite préconise en conséquence de reconstituer sur le continent un grand pôle de puissance.