Reprendre le contrôle des zones de non-droit

Reprendre le contrôle des zones de non-droit

Parmi les nombreux foyers d’insécurité dans notre pays, les cités sensibles sont les plus préoccupantes en raison de l’accumulation des actes délictueux ou criminels qui y sont commis, mais aussi parce que c’est le prestige, voire la souveraineté, de l’État français qui y sont bafoués. Aussi Ligne droite estime-t-elle indispensable que le pouvoir fasse acte d’autorité et se donne les moyens de reprendre le contrôle des zones de non-droit.

Mettre fin aux injustices envers la police

Mettre fin aux injustices envers la police

Parce que les délinquants sont vus par le Système comme des victimes de la société, la police qui a la charge de les réprimer est dès lors mise en accusation au moindre incident. Dépourvue de moyens, sans soutien, la police, qui effectue une mission difficile et dangereuse, est donc victime d’une scandaleuse injustice. Ligne droite estime en conséquence qu’il faut la réhabiliter et en faire un corps d’élite, respecté, soutenu et correctement équipé.

Reconstruire un État fort qui se fasse respecter

Reconstruire un État fort qui se fasse respecter

Devenu tentaculaire et omniprésent, incarné par une armée de fonctionnaires, l’État multiplie aujourd’hui les règlements et les impôts. Mais c’est un État faible qui s’acharne sur les honnêtes citoyens alors qu’il est incapable d’imposer ses décisions à ceux qui le défient. Aussi Ligne droite considère-t-elle comme indispensable de reconstruire un État fort, qui puisse reprendre le contrôle du territoire, décider du bien commun et se faire respecter de tous.