Une alliance militaire européenne qui se substitue à l’Otan

Une alliance militaire européenne qui se substitue à l’Otan

Depuis l’effondrement du bloc soviétique, le maintien et même l’élargissement de l’Otan n’a plus pour seule fonction que d’asseoir la tutelle américaine sur le vieux continent. Pour devenir un pôle de puissance indépendant et souverain, l’Europe doit se doter d’un instrument militaire autonome. Ligne droite propose donc que les nations membres de l’Union sortent de l’Otan et nouent entre elles une alliance militaire européenne.

Une Europe aux compétences centrées sur les grandes priorités

Une Europe aux compétences centrées sur les grandes priorités

La nouvelle Europe que Ligne droite appelle de ses vœux doit être dotée de compétences radicalement inverses de celles de l’Europe bruxelloise. Les attributions actuelles de l’Union doivent en effet, pour l’essentiel, être rendues aux États, permettant ainsi à la nouvelle Union de se concentrer sur quelques grandes priorités que Bruxelles délaisse actuellement, comme celles visant à l’indépendance et à la puissance de l’Europe.

L’identité avant la souveraineté

L’identité avant la souveraineté

Comme l’observait Alexandre Soljenitsyne, il est plus grave pour un peuple de perdre son identité que sa souveraineté : celle-ci étant de nature politique, on peut toujours la recouvrer. En revanche, si un peuple perd son identité, il disparaît tout simplement. Aussi, pour Ligne droite, l’impératif d’identité doit-il passer avant celui de souveraineté. Et la droite nouvelle doit se positionner, non comme souverainiste, mais comme défenseur de notre identité.

Dans le monde multipolaire d’aujourd’hui, ériger l’Europe en un pôle de puissance

Dans le monde multipolaire d’aujourd’hui, ériger l’Europe en un pôle de puissance

Dans le monde multipolaire du XXIe siècle, dominé par les grandes puissances civilisationnelles, les anciennes nations d’Europe ne sont plus en mesure de s’imposer. Quant à l’organisation de Bruxelles qui les rassemble, loin de les renforcer, elle les dissout et les désarme. Aussi Ligne droite considère-t-elle comme essentiel d’ériger l’Europe en un pôle de puissance qui rendrait aux peuples européens leur indépendance et leur souveraineté collective.

Organiser l’Europe pour promouvoir son indépendance, son identité et sa puissance

Organiser l’Europe pour promouvoir son indépendance, son identité et sa puissance

L’Europe bruxelloise est une machine kafkaïenne qui se préoccupe de tout ce que les États pourraient gérer seuls alors qu’elle délaisse les missions qu’ils ne sont plus en mesure d’exercer isolément. Ligne droite estime que l’Union devrait en conséquence se consacrer aux grands objectifs qui permettront d’ériger l’Europe en un pôle de puissance et qui concernent l’indépendance, la sécurité et l’identité de l’Europe et des nations qui la composent.