Une alliance militaire européenne qui se substitue à l’Otan

Une alliance militaire européenne qui se substitue à l’Otan

Depuis l’effondrement du bloc soviétique, le maintien et même l’élargissement de l’Otan n’a plus pour seule fonction que d’asseoir la tutelle américaine sur le vieux continent. Pour devenir un pôle de puissance indépendant et souverain, l’Europe doit se doter d’un instrument militaire autonome. Ligne droite propose donc que les nations membres de l’Union sortent de l’Otan et nouent entre elles une alliance militaire européenne.

Reconstruire un État fort qui se fasse respecter

Reconstruire un État fort qui se fasse respecter

Devenu tentaculaire et omniprésent, incarné par une armée de fonctionnaires, l’État multiplie aujourd’hui les règlements et les impôts. Mais c’est un État faible qui s’acharne sur les honnêtes citoyens alors qu’il est incapable d’imposer ses décisions à ceux qui le défient. Aussi Ligne droite considère-t-elle comme indispensable de reconstruire un État fort, qui puisse reprendre le contrôle du territoire, décider du bien commun et se faire respecter de tous.

Replacer l’armée au cœur de la nation

Replacer l’armée au cœur de la nation

Invisible et silencieuse, tout se passe comme si l’armée ne comptait plus. Or, même en temps de paix, l’armée a une fonction importante à exercer pour la nation. Elle incarne sa puissance et sa volonté de survivre et maintient vivantes les grandes vertus, tels le courage ou le sens de l’honneur, dont notre pays a besoin. Aussi Ligne droite estime-t-elle nécessaire de renforcer l’armée, de la rendre visible, de lui donner la parole, bref de la replacer au cœur de la nation.

Instaurer un nouveau Service national obligatoire

Instaurer un nouveau Service national obligatoire

La création d’une armée de métier a permis à la France de jouer un rôle de gendarme sur la scène internationale. Un engagement dont la légitimité est souvent discutable et qui, au fil du temps, est passé avant la défense de la France et la protection de sa population. De plus l’arrêt de la conscription a fait perdre aux Français l’idée que si un citoyen a des droits, il a aussi des devoirs. C’est pourquoi Ligne droite propose de recréer un service national obligatoire de neuf mois.